Le surgreffage de la vigne est un moyen rapide de changer le cépage d’origine

Le surgreffage est un moyen rapide de changer le cépage d’origine sur des vignes âgées et déjà productives.  Cette méthode est couramment pratiqué dans les régions de raisins de table pour remplacer le chasselat par d’autres variétés, où comme là, pour remplacer quelques pieds de rouge venus « s’égarer » dans une plantation de blanc.

Le surgreffage est un moyen rapide de changer le cépage d’origine

Le surgreffage est un moyen rapide de changer le cépage d’origine sur des vignes âgées et déjà productives.  Cette méthode est couramment pratiqué dans les régions de raisins de table pour remplacer le chasselat par d’autres variétés, où comme là, pour remplacer quelques pieds de rouge venus « s’égarer » dans une plantation de blanc.

bourgeons-surgreffagefeuillage-surgreffage

Les greffons sont récoltés en fin d’hiver et placés en chambre froide (ici pour 3 pieds, le bas du réfrigérateur suffit amplement).

La méthode ici utilisée est la technique la plus ancienne : le surgreffage en fente.  On effectue cette opération fin avril, début mai pour que la montée de sève ne risque pas d’être ralenti par des baisses brutales de température. On coupe le tronc à mi-hauteur que l’on fend en son milieu avec  un outil bien affuté, suivant le diamètre du tronc on insère dans la fente un ou deux greffons taillés en biseau de façon à ce que le liber du greffon soit bien en continuité de celui du tronc, (le liber situé juste sous l’écorce est le tissu conducteur de la sève dans la plante, un peu comme nos vaisseaux).

L’ensemble est ligaturé avec du rafia  sur lequel  on applique une sorte de colle pour protéger le tout du dessèchement et de l’intrusion de parasites  indésirables. L’application de cette colle doit être régulièrement renouvelée car l’afflux de sève a tendance à la diluer et la faire couler.

Si la greffe a réussi, quelques semaines plus tard, les bourgeons du greffon poussent et donnent naissance à de solides rameaux qui permettront de reformer le pied lors de la taille d’hiver et celui-ci  donnera des raisins l’année suivante.

Crédit photos et vidéo : Alain Bry

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information et nos promotions en ligne

Vous êtes maintenant inscrit !

Votre panier