Les travaux des derniers jours de l’hiver.

Février-Avril : Calage et Pliage

Le calage

Le calage consiste à attacher le pied au fil porteur du bas, surtout lorsque le pied est encore jeune et frêle. Les matériaux utilisés sont divers, allant du vîme ou osier, au petit tuyau en caoutchouc (qui rappelle les scoubidous de notre jeunesse)  ou au tissu étirable.

Le pliage

Février-Avril : Calage et Pliage - Cave de Sauveterre BlasimonLe pliage consiste à plier et attacher l’aste appelée aussi baguette sur le fil du bas, soit à plat soit avec une petite arcure en la faisant passer sur un autre fils situé  15 à 20 cm au-dessus. Là aussi, les matériaux utilisés diffèrent : le vîme d’antan s’abandonne de plus en plus car la technique est longue et difficile ; des pinces ou machines à plier sont aussi nombreuses que les supports qu’elles utilisent à savoir  du fils de fer minuscule qui se dégrade au bout d’une campagne ; du ruban plastique retenu par une agrafe ; des liens bio-dégradables (genre attaches utilisées pour les sacs de congélation) etc.

Calage et Pliage, pluie et brouillard

Certains cépages plient facilement quelque soit le temps et l’hygrométrie, mais d’autres en particulier les cépages blancs, sont fragiles et « cassent de peur », aussi on choisit les journées de pluie ou de brouillard du mois de mars pour réaliser ce travail, car l’humidité assouplit le bois qui se laisse plus facilement façonner .

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information et nos promotions en ligne

Vous êtes maintenant inscrit !

Votre panier