En mars 2004, un décret fixe les règles d’utilisation des termes relatifs à l’agriculture raisonnée : seules les exploitations qualifiées selon le référentiel national sont autorisées à l’emploi du qualificatif « agriculture raisonnée ».

La SCEA Monplaisir, adhérente à la cave coopérative de Sauveterre de Guyenne, n’a pas hésité à postuler et en quelques mois, elle a obtenu la certification officielle pour la conduite de ses 43 hectares de vignes.

Ce mode de production vise à généraliser les bonnes pratiques agricoles en prenant en compte de manière équilibrée les objectifs économiques, les attentes des consommateurs et le respect de l’environnement. Le référentiel « agriculture raisonné » contient une centaine d’exigences dont la maîtrise de l’utilisation des pesticides et des engrais, la gestion des effluents et des déchets, la mise en oeuvre de pratiques culturales permettant le respect du sol et la limitation des pollutions, la prise en compte de la sécurité sanitaire, l’amélioration des conditions de travail des viticulteurs et de leurs salariés.

 

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information et nos promotions en ligne

Vous êtes maintenant inscrit !

Votre panier